Mardi 31 mai 2011, les élèves de l’atelier cinéma du collège de Vergt se sont rendus à la soirée Clap Première à Sarlat pour présenter leur court métrage, Le meurtre de la boulangerie.

Clap Première existe depuis 8 ans. Ce dispositif a pour but d’aider les écoles, collèges et lycées à voir s’épanouir leur talent cinématographique, en réalisant des courts métrages et en analysant des films.

Le projet est financé par le Conseil Régional Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde, la Direction Régionale des Affaires culturelles et enfin la mairie de Pessac. Les cinq départements d’Aquitaine sont concernés par Clap Première.

A la fin de la soirée, nous avons rencontré Annick Sanson, organisatrice de Clap Première. Elle a gentiment accepté, malgré la fatigue, de répondre à nos questions.

Photo de Annick Sanson

(crédit photographique : Joni Morgado)

Depuis quand animez-vous Clap Première?

    « J’anime Clap Première depuis sa création. »

Quel est votre rôle dans l’organisation de Clap Première?

    « Mon rôle est d’accompagner le travail des élèves en Dordogne dans les courts métrages cinématographiques. »

Qu’enseignez-vous exactement ?

« J’enseigne l’histoire et la géographie. »

Pourquoi quittez-vous le milieu ?

    « Car je prends ma retraite. Et je souhaite passer le relais à des personnes plus jeunes. »